X  

Clé du concept > Mieux comprendre le stress

 

Le stress ainsi révélé...

L’état de stress, source de stress négatif, est une maladie. D’une façon générale, les maladies surgissent quand le terrain de santé, affaiblit, ne peut plus résister efficacement aux agents agresseurs, omniprésents. Il en va de même pour l’état de stress.

L’organisme humain est déréglé par les dégradations de notre environnement. Ce déréglage se fait insidieusement, c’est à dire, dans un cours progressif qui n’est pas toujours perçu comme déplaisant ou douloureux. Progressivement la déterioration du terrain crée une sorte de filtre négatif entre l'individu et ce qui l'entoure : la perception d’être agressé par le quotidien, s’installe. Or, ce qui est important, plus encore que les évènements, c'est la façon dont on les perçoit! Le déréglage du terrain affecte non seulement la pensée mais simultanément le corps. Celui-ci se manifestera par des maux psychosomatiques de gravité progressive : allergies, maladies auto-immunes, cancers.

TEM, justement, fait abstraction de l’accumulation des agressions et reconstruit le terrain. Dans sa théorie, pour une bonne part inspirée de l’acupuncture millénaire, la méthode considère que le déséquilibre énergétique des méridiens est le reflet et le pendant du déréglage de l’organisation neurologique du cerveau qui produit le filtre négatif, manifestation clé de l’état de stress. La rééquilibration méridienne, elle, corrige les phénomènes de distorsion et les dysfonctionnements collatéraux. D’un état de « désadaptation » mentale, psychique comme physique, l’application de la méthode TEM parvient à inverser ces altérations pour redonner au sujet en souffrance une image « objective » de l’existence et lui offrir une relation de bien-être avec celle-ci.

 

GUÉRIR LE STRESS ET SES EFFETS EST LA PREMIÈRE CIBLE
DE LA MÉTHODE TEM. LES RÉSULTATS ENREGISTRÉS ATTESTENT DE SON EFFICACITÉ.