Explication de l'acupuncture

Explication de l'acupuncture

  X  

VOTRE CERVEAU EST UN ORDINATEUR 

QUI GERE TOUT LE CORPS

SOUS CONTRÔLE DU CERVEAU, AU QUOTIDIEN, FACE AUX INCIDENTS ET À L’USURE DE LA VIE, VOTRE CORPS EST CAPABLE DE TOUT REPARER !
IL RESSOUDE LES OS, RÉGÉNÈRE LES CARTILAGES, MAÎTRISE UNE INFECTION ETC...

LA MALADIE EST DUE À UNE DÉFAILLANCE DE LA PROGRAMMATION D'ENTRETIEN ET DE RÉPARATION DU CORPS.

EN UTILISANT LA SENSIBILITÉ DE LA PEAU COMME LE CLAVIER DU CERVEAU ORDINATEUR, L'ACUPUNCTURE PASSE PAR LE CERVEAU POUR RELANCER LE PROGRAMME DE MAINTENANCE DU CORPS ET AINSI PERMET LA GUÉRISON.


Cette hypothèse est en cohérence avec les connaissances actuelles de la physiologie classique :

- Votre corps est capable de tout déraper (il ressoude les os, maîtrise une infection etc.),

- Il doit le faire au quotidien contre l'usure et contre les incidents.

Effectivement, tout au long de la vie, le corps doit entretenir ce dont il est constitué pour faire face à l’usure naturelle et aux agressions. On le sait bien pour la peau qui doit se renouveler tous les jours. Cela ne parait pas non plus étonnant pour les cartilages qui subissent une usure évidente, mais en fait toutes les structures, tout ce que l’on appelle les tissus, à la seule exception de la dentine qui recouvre les dents doivent se réparer continuellement. Cette réparation, si elle est tout à fait spectaculaire pour l’os après les fractures, n’est pas perçue la plus part du temps.

 

"LE CERVEAU EST UN ORDINATEUR QUI GERE TOUT LE CORPS"

Le cerveau exerce un contrôle sur de nombreux mécanismes physiologiques et on en découvre de plus en plus. L’homéostasie est la façon dont le corps essaye de maintenir son équilibre et sa forme. On l’explique à ce jour par le code génétique qui , présent dans chaque cellule, leur permettrait de se reproduire pour recréer des ensembles cohérents. Cela n’explique pas comment les cellules peuvent choisir leur différentiation et surtout leur nombre et disposition dans l’espace corporel. Il semblerait plus logique qu’il y ait un chef d’orchestre qui centraliserait l’information et guiderait le développement cellulaire. Or quel est l’organe central capable d’une telle direction ? Le cerveau de toute évidence ! Pensez qu’un circuit vasculaire déficient peut dans certains cas se voir remplacer par d’autres. Pensez qu’un trou dans la peau se rebouche dans de nombreux cas sans laisser la moindre cicatrice. Comment les cellules des différentes couches tissulaires pourraient elles savoir en quel nombre se multiplier si ce n’est guidées par un système centralisé ?

CELA EXPLIQUE QUE : Bien que l’intervention de l’acupuncteur soit ponctuelle dans le temps, l’effet thérapeutique se met en place progressivement au fil des heures et jours qui suivent.

Cela se fait par un travail du corps qui est déclenché par l’intervention. Il n’est pas rare qu’un patient atteint de façon très chronique se sente littéralement épuisé pendant les 2 ou 3 premiers jours, surtout en début de traitement, comme si l’organisme attendait cela depuis trop longtemps et s’emballait au démarrage, tirant sur ses réserves énergétiques. A chaque nouvelle consultation, on relance ce travail et c’est pour cela qu’elles sont plus rapprochées pour traiter un phénomène récent et plus espacées dans le cadre d’une maladie chronique.

On ne peut expliquer les remaniements tissulaires des muscles, tendons, cartilages et autres, les modifications profondes du système immunitaire,etc. par uniquement quelques stimulations sensitives, si ce n’est par le fait que cela passe par un système intelligent. Imaginez une usine entièrement contrôlée par informatique : vous programmez et vous laissez travailler. Et si le programme est vraiment bien, tout se passe bien ; mais s’il y a des bugs, il faut périodiquement les analyser à travers ce qu’il se passe dans l’usine et les corriger.

On se doute que, dans le corps cela peut être similaire et que ce système intelligent doit être essentiellement au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Les méridiens d'acupuncture sont des trajets virtuels qui régissent les rapports des points entre eux et avec les organes. On ne pourra enfin les objectiver qu'en parvenant à l'analyse des connexions particulières reliant les projections des points d'acupuncture dans la zone sensitive du cerveau. Cela sera probablement aussi compliqué que d'aller décortiquer un programme en dur dans un ordinateur.

 

L' ACUPUNCTURE RESTAURE LE SYSTEME DE MAINTENANCE DE L'ORGANISME LORSQU'IL EST DEFAILLANT

Ce n’est pas un point d'acupuncture stimulé = une réaction ; c’est un ensemble de points judicieux qui créent une programmation laquelle obtient un effet prolongé dans le temps, parfois perceptible immédiatement, mais souvent de façon différée.